Wintzenheim (68) : Pollution au Lindane – 1ère victoire pour les citoyens

Wintzenheim (68) : Pollution au Lindane – 1ère victoire pour les citoyens

Le conseil municipal de Wintzenheim a décidé le 27/09/19 de  »voter une motion demandant une dépollution du site Lindane et une communication claire des collectivités sur la propagation de la pollution » selon les termes de Nicolas Roquejoffre, journaliste qui couvre Colmar pour les DNA (article en PJ)

 

 

 

 

 

Le collectif  »Association Tiefenbach Environnement » –  »Alsace nature » –  »Les amis de la confédération paysanne » vient d’adresser un courrier au maire de Wintzenheim avec copie au préfet du Haut-Rhin et au président de Colmar Agglomération Gilbert Meyer.

Ce courrier prend acte de la volonté du maire Serge Nicole d’adopter une motion sur la dépollution du site pollué du Lindane.

Nous rendons toutefois attentif le maire de Wintzenheim de l’absence d’informations régulières à la population de la situation de pollution de la nappe phréatique et de son évolution. Un arrêté préfectoral en date du 4 juin 2015 prescrit pourtant que  » la population concernée sera informée régulièrement par tous les moyens adéquats sur la pollution des eaux souterraines et sur les recommandations des usages sanitaires de l’eau ». Or cette obligation d’information n’est pas respectée. Cette situation n’est pas acceptable ! Elle doit être corrigée au plus vite.

 

 

RAPPEL DES FAITS

Comme le résume les site de l’alterpresse68

« La grave pollution provoquée par des dépôts de lindane dans certaines décharges au cours des années 60 et 70 est camouflée aux yeux des populations concernées depuis des décennies.  Wintzenheim est une des communes haut-rhinoises touchées par ce problème. La société PCUK y a largué 750 tonnes de ce dangereux pesticide en 1966, dans la décharge de Logelbach, à la limite de Colmar, dont un quartier est atteint en sous-sol par le panache de pollution.

Exception dans le département du Haut-Rhin : à Wintzenheim, un collectif s’est constitué pour alerter les riverains, interpeller les autorités administratives et politiques locales et demander une dépollution complète de la zone “lindane PCUK”. »

Voir la suite de l’article : https://www.alterpresse68.info/2019/09/23/la-pollution-par-le-lindane-a-wintzenheim-elle-fait-lobjet-dune-petition/?

 


Les citoyens ont mis en ligne une pétition :

Extraits :

« A Colmar / Wintzenheim dans le Haut-Rhin la plus grande nappe phréatique d’Europe que nous partageons avec nos voisin.e.s et riverain.e.s de l’espace rhénan est polluée aux déchets de fabrication de Lindane, un pesticide cancérigène. Une pollution vieille de plusieurs dizaines d’années qu’on essaye de nous faire oublier et contre laquelle rien n’est fait ! Un héritage empoisonné pour toute l’Alsace avant même les ravages attendus de stocamine.

Conséquence :

Cette pollution est déjà très étendue sous Colmar et met à mal la plus grande nappe phréatique européenne. Elle met en danger notre santé, notre avenir, notre bien commun, nos eaux potables de consommation.

Ce que nous demandons :

La fin de ce scandale sanitaire : nous demandons aux autorités locales de se saisir de ce dossier et d’aboutir à la dépollution complète du site dit ‘’Lindane PCUK’’. Nous demandons par ailleurs une communication transparente et honnête de la situation en direction de la population par ces mêmes autorités.  »

(…)

Le même arrêté préfectoral indique que « la population concernée sera informée régulièrement par tous les moyens adéquats sur la pollution des eaux souterraines et sur les recommandations des usages sanitaires de l’eau. Le présent arrêté sera affiché en mairie et annexé aux documents d’urbanisme. PLU de Wintzenheim et PLU de Colmar ».

Or, à Wintzenheim, aucun affichage de cet arrêté n’est visible (Site Internet et Extérieur)… Depuis longtemps ? A Colmar un minuscule affichage défraîchi existe, à l’entrée des services administratifs de la mairie. Le mensuel municipal colmarien (Le point Colmarien) ne fait pas état de cette situation de pollution. Aucune information publique autre n’est connue. Rien non plus sur le site internet de Colmar Agglomération .

Les habitants demeurant au-dessus de cette zone polluée, et plus généralement les colmariens,  sont peu nombreux à connaître cette situation. Puisent-ils de l’eau pour leur usage personnel en regard de cette nappe polluée ?

SIGNER LA PETITION

 

Les rassemblements  « Nous voulons des coquelicots » du 1er novembre 2019

Les rassemblements « Nous voulons des coquelicots » du 1er novembre 2019

 

Rassemblements des Coquelicots – contre les pesticides

Alsace Nature participera a plusieurs rassemblement « nous voulons des coquelicots » le vendredi 1er novembre 2019.

Le 1er novembre, veillée funèbre pour les victimes des pesticides

C’est le jour de la Toussaint que va se dérouler notre prochain rassemblement. L’occasion pour nous de commémorer toutes les victimes de l’agro-chimie. Il en sera ainsi à  Besançon par exemple, qui prépare une marche au son d’une musique joyeuse et funèbre, avec défilé derrière un cercueil de pesticides. Habillés de noir, portant notre coquelicot, ou déguisés selon leur humeur, ils déposeront des gerbes de Coquelicots devant la préfecture pour honorer les victimes de l’industrie chimique. Quelle belle idée!

  • place d’Austerlitz à Strasbourg – 18H30

Une action symbolique en mémoire des phyto victimes sera organisée (+ d’infos à venir)

 

  • place de l’Hôtel de Ville à Molsheim– 18H30

 

  • Marche des Coquelicots de Sélestat – 16h30

Départ de la « marche funèbre » à 16h30 de l’Hôtel de Ville, place d’Armes. Notre parcours passera par la sous-préfecture pour y déposer une gerbe de coquelicots.

Evenement facebook : https://www.facebook.com/events/1341953982633815/

 

  • Place des Victoires à Mulhouse – 18h30


+ d'infos sur les rassemblements en Alsace à venir

 

✍️ Vous pouvez-aussi signer l’appel en ligne
https://nousvoulonsdescoquelicots.org/l-appel/

9 octobre : Soutien Anne et Patrick Procès de l’Inaction Climatique Mulhouse

9 octobre : Soutien Anne et Patrick Procès de l’Inaction Climatique Mulhouse

 

Ensemble, dénonçons l’inaction climatique et sociale du gouvernement français le 9 octobre à Mulhouse à 7h50. Ce jour, 2 citoyens engagés passent en procès au tribunal suite au décrochage du portrait présidentiel visant à dénoncer le vide de la politique climatique du gouvernement.

Des militants climat en procès, risquant 1 an de prison et 15 000€ d’amende, alors que, dans le même temps, le gouvernement ne respecte pas ses engagements pris aux Accords de Paris visant un avenir soutenable pour tous les Français. Qui est le criminel ? Qui devrait être jugé le 9 octobre ?

Soyons nombreux le 9 octobre devant le tribunal pour dénoncer l’inaction climatique du gouvernement et soutenir Anne et Patrick, ces citoyen-ne-s mobilisé-e-s pour le climat et notre avenir à tous.

Ensemble faisons de ce procès le procès de l’inaction climatique du gouvernement ! Et d’ici là, voici comment nous pouvons dès maintenant contribuer :

➡️ Partageons massivement ! Soutien Anne et Patrick Procès de l’Inaction Climatique Mulhouse

➡️ Signons numériquement pour témoigner de notre soutien à Anne et Patrick en procès à Mulhouse en suivant ce lien : http://bit.ly/PROCES0910

➡️ Participons aux frais juridiques, d’impression d’affiches et autres en faisant un don ici http://bit.ly/09-10-2019

➡️ Renforçons les rangs le jour J ou dès maintenant pour mobiliser massivement autour du procès ! Précise tes compétences pour rejoindre cette joyeuse et belle équipe https://forms.gle/evYZBSjoZ9qqeFNH8

[TOUT LE PROGRAMME DU 9 OCTOBRE] —————————

🔴3 TEMPS FORTS : L’entrée de prévenus dès 7h50, la sortie des prévenus à 12h et la MARCHE à 14h avec prises de paroles et soutiens
Dès 9h des tables rondes et formations sur la désobéissance civile, la place de la politique face à l’urgence, le rôle des territoires pour un avenir soutenable
Dès 9h15 des animations adultes et enfants, Fresque pour le Climat
Dès 13h00 Direct de Nancy : Mobilisation pour l’entrée des 4 décrocheurs au tribunal de Nancy

🎵🎵🎵CONCERTS :
De 17h à 23h59 : des concerts gratuits au square de la Liberté puis aux Sheds à Kingersheim

🥖🍺 🥨BUVETTE ET RESTAURATION TOUTE LA JOURNEE (7h50 à 18h) :
1. En commençant par un petit-déj’ partagé dès 7h50,
2. Puis le repas avec notamment la rare et prisée 🍺 Bière des Décrocheu·r·se·s et les tartines paysannes des Amis de la Confédération Paysanne,
3. Et le goûter et ses délicieuses crêpes et gâteaux !

 

[conférence de presse] Alsace Nature rappelle sa position sur la Sortie des pesticides

[conférence de presse] Alsace Nature rappelle sa position sur la Sortie des pesticides

 

Dans le cadre de la consultation publique lancée par le gouvernement sur un projet de décret et d’arrêté relatifs « aux mesures de protection des personnes lors de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques à proximité des zones d’ habitation», Alsace Nature a développé son point de vue lors d’une conférence de presse le 25 septembre 2019.

Alors que le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, plaidaient pour instaurer une zone de « 3 à 5 mètres » entre zones traitées et les zones d’habitations, les associations environnementalistes ont soutenu la demande du maire de Langouët de mettre en place des bandes de 150 mètres. Contrairement à ce qu’affirme le ministre, définir une zone de + de 100 mètres sans pesticide ne constitue pas « une menace pour l’autonomie alimentaire française« .

Même si Alsace Nature soutient la demande d’une bande de 150 mètres, Anne Vonesch, vice-présidente de l’association estime qu’ « Il n’existe aucune preuve scientifique que ces distances protègent la santé des personnes« . D’autant plus que sur ces espaces sont préconisées « des chartes d’engagement disparates et incompréhensibles, qui n’ont aucune valeur contraignante. »

Pour se faire une idée plus précise, les représentants d’Alsace Nature ont examiné les étiquettes et les conseils d’utilisation des pesticides et herbicides actuellement sur le marché.

Concernant l’herbicide Casper (dicamba et prosulfuron), il y est écrit que « pour protéger les organismes aquatiques », il faut « respecter une zone non traitée de 5 m par rapport aux points d’eau » et « pour protéger les arthropodes et les plantes non-cibles », il faut « respecter une zone non traitée de 20 m par rapport à la zone non cultivée adjacente ». Quid des être humains alors ?

Anne Vonesch est stupéfaite par « les conditions et risques » apparaissant dans les données de vente de pesticides dans le département du Bas-Rhin.« Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme. Mais aucune ZNT (zone de non-traitement) », peut-on lire en face du Belem (époxicona-zole), un insecticide. On découvre également que le fongicide pour betterave, Resonance, a été retiré du marché au printemps dernier.

Daniel Reininger, président d’Alsace Nature, considère que la sortie des pesticides est possible. « La solution vient de l’intérieur, des paysans eux-mêmes qui découvrent tous les jours qu’on peut produire sans« , D’ailleurs il ne s’agit pas d’incriminer les agriculteurs qui sont le plus souvent « des victimes » mais plutôt  le système qui conduit à industrialisation de l’agriculture et à l’utilisation de toujours plus d’intrants chimiques.

Contrairement à Didier Guillaume qui soutient que l’instauration d’un cordon de 150 m autour des habitations « serait la plus grosse artificialisation des terres jamais obtenue« , Alsace Nature réplique : . » Il ne s’agit pas de stériliser des terres mais de les flécher vers des productions bio, du maraîchage, des îlots de fraîcheur, des prés vergers… « . Cela représente une opportunité de mettre en place des ceintures vertes pour atténuer le changement climatique et améliorer le cadre de vie.

« Ces zones de non-traitement sont une opportunité et un levier pour changer de système. Il y a pléthore de solutions » conclut Anne Vonesch.

Pour plus d’informations, télécharger les documents :

position argumentée de FNE sur les bandes sans traitements

cruauté des tests sur animaux pour l’autorisation des pesticides position d’Alsace Nature dans le cadre de la consultation mise en place par le gouvernement

 

Voir aussi l’article des DNA paru le 26 septembre 2019 : 190926-POur AN la sortie des pesticides est possible – DNA 

 

Consultation publique ouverte sur la protection des riverains lors des épandages de pesticides

Consultation publique ouverte sur la protection des riverains lors des épandages de pesticides

Une consultation publique est ouverte aux Ministères de l’agriculture, environnement et santé, sur la protection des riverains lors des épandages de pesticideshttps://agriculture.gouv.fr/produits-phytosanitaires-mise-en-consultation-dun-nouveau-dispositif-de-protection-des-riverains

Les projets de décret et arrêté se trouvent ici :
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/textes-decret_et_arrete_-riverains.pdf

France Nature Environnement et Alsace Nature sont depuis longtemps alertés sur le sujet et s’opposent
(1 – concerne le projet de décret) au principe de vouloir régler le problème par des « Chartes » départementales de bonnes pratiques, qui ne vont guère plus loin qu’une réglementation laxiste, qui sont élaborées par la profession agricole, qui doivent faire l’objet d’une ’concertation’ floue pour être signées par les ‘riverains’, et qui seront validées par le Préfet sur la base d’une réglementation permissive qui ne fait que ‘adapter’ les distances de non-traitement.
(2 – concerne le projet d’arrêté) aux distances de non-traitement proposées qui ne permettent pas de protéger les riverains.

NOUS VOUS INVITONS A REPONDRE A CETTE CONSULTATION TRES NOMBREUX

Vous trouverez ci-dessous notre analyse détaillée et des éléments d’informations pour répondre à la consultation :

ARGUMENTS pour participer à la consultation « 

« 10 jours VERT le futur » à Kolbsheim

« 10 jours VERT le futur » à Kolbsheim

10 jours VERT le futur pour se remémorer les moments forts de la lutte anti GCO et pour se projeter vers l’avenir !

Le 20 septembre 2017, les habitant·e·s de Kolbsheim, les ZADistes et les militant·e·s antiGCO gagnaient un an de répit pour la forêt de Kolbsheim. 355 jours plus tard, le 10 septembre 2018 la ZAD du Moulin se faisait démantelée, les élu·e·s, militant·e·s, habitant·e·s et ZADistes gazé·e·s…

Alors du 10 au 20 septembre 2019, retrouvons-nous toutes et tous à Kolbsheim !

Pour se souvenir des sentiments forts qui nous ont traversés, des rires et des larmes, des victoires et des défaites. Pour se rappeler pourquoi on s’est battu, pourquoi on se bat encore et pourquoi on continuera de se battre. Pour aller de l’avant, imaginer et mettre en place un futur plus vert et plus solidaire.

10 jours d’expositions, de projections inédites, d’ateliers et autres animation avec notamment :

  • Mardi 10 : ouverture et projection du film “A titre exceptionnel” réalisé par une jeune habitante de Kolbsheim.
  • Samedi 14 et dimanche 15 : tartes flambées (bio), knacks, boissons ; spectacles, conférences débats, films et ateliers !
  • Vendredi 20 : Clôture et inauguration de la stèle gravée du mot “Résister” !

Mais ce n’est pas tout ! Il y aura aussi des projections, des expositions et des rencontres les autres jours ! Pour avoir toutes les infos sur le programme, c’est par ici :
➡️ http://vertlefutur.fr/le-programme/

Avant de partir, voici 2 petits textes de 2 des organisateurs, à lire si vous avez un peu de temps :
➡️ http://vertlefutur.fr/riveraingco/
➡️ http://vertlefutur.fr/le-ciel-a-pleure-aujourdhui-a-kolbsh…/

 

—————-
INFORMATIONS : 06 71 85 59 76
—————-

Avec : GCOnonmerci , Alsace Nature, ZAD du Moulin / Grand Hamster – Non GCO ADQVB : ADQV Duttlenheim, Duppigheim, Adévie, Réserve du BishnoïBoogrrLes ateliers chansons de BoogrrLa Soupe CompagnieTartine Reverdy – compagnie, Mony and The Hatmen – Visuel : Lili Sohn (MERCI !!)