Le GEPMA propose une nouvelle mission de service civique:
N’hésitez pas à partager autour de vous et à nous contacter pour plus d’informations via l’adresse contact@gepma.org
Où ?
Strasbourg (67 – Bas-Rhin – Alsace)
Quoi ?
Cette mission s’inscrit dans les axes de travail de l’association, à savoir “étudier et protéger” les mammifères d’Alsace, et concerne les chauves-souris. Elle s’intègre dans différents projets portés par l’association, notamment la déclinaison régionale du plan national d’action en faveur des chauves-souris (que le GEPMA anime sur le territoire alsacien), les suivis scientifiques de chauves-souris en Alsace, les expertises chauves-souris et les médiations. L’objectif d’intérêt général de cette mission est la prise en compte et la préservation des chauves-souris (espèces protégées dont une majorité est inscrite à la liste rouge de l’IUCN) en milieu anthropique.
Le/la volontaire accompagnera les salariées sur l’ensemble des missions de terrain ou de bureau ayant attrait aux chauves-souris en milieu anthropique (il est à noter qu’à des fins de formation le ou la volontaire sera également amené(e) à participer à des missions de terrain/étude/réunion ayant attrait aux chauves-souris en général, par exemple les chauves-souris en milieu forestier).
Le/la volontaire sera amené(e) à participer aux activités suivantes :
– Médiation chauves-souris et SOS chauves-souris : répondre (avec le tuteur et les partenaires) aux sollicitations de particuliers, collectivités ou entreprises rencontrant des difficultés de cohabitation avec les chauves-souris. Cette tâche nécessite des recherches bibliographiques, une expertise de terrain (réalisée par le tuteur accompagné du volontaire), la rédaction de compte-rendu (en collaboration service civique et tuteur) et la saisie de données, la réflexion et la proposition de solutions concrètes pour faciliter la cohabitation avec les chauves-souris (tuteur).
– Proposer des outils (plan, schéma, affiche, etc.) qui seront archivés pour alimenter la boite à outils de l’association et faciliter les futures médiations.
– Synergie du pôle médiation faune-sauvage : la grande majorité des cas de médiations/SOS chauves-souris sont gérés par le pôle médiation faune-sauvage (partenariat pluri-associatif), aussi le/la volontaire aura pour mission de proposer une trame simple permettant une uniformité de la remontée d’informations pour chaque cas de médiation en améliorant la fluidité des échanges entre les différents médiateurs et l’archivage des cas rencontrés (format numérique et papier).En fonction du temps restant :
– participation au développement d’une photothèque spécifique à la thématique chiroptères en milieu bâti et médiation
– développement d’affiches et/ou flyers de sensibilisation
– participation au suivi scientifique (comptage estival) des colonies de chauves-souris anthropophiles d’Alsace
– participation à la rédaction de courriers types de sensibilisation aux chauves-souris et à destination des communes d’Alsace
– participation à la coordination de l’opération “Refuge pour les chauves-souris” en Alsace

Il est à noter que si le volontaire manifeste son intérêt pour une autre activité de l’association (par exemple une formation sur une autre thématique que les chauves-souris), il/elle pourra y être associé(e) dans la mesure ou les activités prévues dans la présente mission n’en pâtissent pas.

Quand ?
À partir du 7 avril 2021 (8 mois, 32 h/semaine)
Quel domaine ?
Environnement
Combien de postes disponibles ?
1
Quel organisme ?
Groupe d’etude et de protection des mammifères d’alsace
Le lieu de la mission est accessible aux personnes à mobilité réduite ?
Oui
La mission est accessible aux mineurs dès 16 ans ?
Non

INFOS : https://www.service-civique.gouv.fr/missions/prise-en-compte-et-preservation-des-chauves-souris-en-milieu-anthropique?