UPM : une unité de production de biocarburants sur le site de Stracel à Strasbourg

Le projet de création d’une unité de production de biocarburants  sur le site de Stracel à Strasbourg a pour enjeu notamment de  “favoriser la filière bois” jolie formule pour dire industrialiser l’exploitation forestière…
Ce projet (qu’on labelisera sans doute Développement Durable) est une hérésie qui, sous couvert d’emploi (80 emplois annoncés), va engloutir non seulement des millions d’€ au profit d’actionnaire et réduire nos forêts à des champs d’arbres. Cela interdira tout autre projet d’utilisation du bois pour des projets locaux… Arrêtons le massacre !
Voir le reportage de France 3 Alsace
 

Alsace Nature débarque sur Twitter

Alsace Nature débarque sur Twitter

Il vous est dès à présent possible de suivre le fil d’actualité d’Alsace Nature (@AlsaceNature) sur Twitter.
Actualité environnementale, actualité des réseaux thématiques (eau, transports, énergie, etc.), des groupes de travail, animations, manifestations… rejoignez le mouvement en cliquant sur le bouton Twitter à droite du fil d’actualités sur notre page d’accueil

Vous possédez un compte Twitter ?
Abonnez vous à Alsace Nature et diffusez les informations du site d’actus en deux clics grâce au petit hérisson “Partager cet article” en bas de nos articles.

Pour les non-initiés :
Twitter est un outil de communication permettant d’envoyer de brefs messages, appelés tweets (littéralement : gazouillis), sur internet. Ces messages ont la particularité d’être limités à 140 caractères (soit environ le contenu de la phrase précédente). L’utilité de ce service est de pouvoir informer nos membres en temps réel sur nos actions ou sur une actualité importante concernant l’environnement en Alsace.

10 septembre 2012 : le collectif Destocamine a organisé une manifestation

Il s’agissait pour les associations de rappeler l’anniversaire de l’incendie qui, il y a 10 ans (le 10 sept. 2002), a mis fin à l’activité de Stocamine.
Le collectif s’est réuni ce lundi 10 septembre à 7 heures du matin devant l’entreprise Stocamine à Wittelsheim  pour dénoncer :
–       10 ans d’inactivité et de tergiversations qui auront coûté plus de 55 millions d’euros aux contribuables !
–       10 ans de menace grandissante sur l’eau du robinet par les 44 000 t de déchets hautement toxiques sous nos pieds !
Les citoyens présents ont également voulu montrer qu’ils restaient déterminés et mobilisés pour faire avancer ce dossier.
Il est urgent d’agir !
Pour en savoir plus : www.destocamine.fr