[Communiqué] Ecotaxe – En France, les transporteurs routiers font la politique des transports

[Communiqué] Ecotaxe – En France, les transporteurs routiers font la politique des transports

Suite à la saisine du Conseil d’Etat par Alsace Nature pour la mise en application de l’écotaxe et aux conclusions favorables du rapporteur public du Conseil d’Etat, le gouvernement n’a pas jugé utile d’attendre les conclusions de la plus haute juridiction administrative. Le secrétaire d’Etat aux Transports, Alain Vidalies, lors du congrès de la Fédération nationale des transports routiers (FNTR), a annoncé hier qu’un amendement serait déposé qui ferait « purement et simplement disparaître l’existence législative de l’écotaxe ».
Cédant ainsi aux pressions des lobbies routiers, le gouvernement n’a pas traîné : l’amendement est passé à l’assemblée nationale cette nuit ! Nos gouvernants montrent une nouvelle fois leur incapacité à arbitrer en faveur de l’intérêt général face aux intérêts privés.
Alors que chaque année en France, on enregistre 48 000 décès prématurés liés à la qualité de l’air (pour un coût de 100 milliards d’euros selon le travail de la commission sénatoriale, le gouvernement vient d’abandonner 40 millions de français qui sont victimes quotidiennement de la pollution de l’air.
Bafouant le fonctionnement de nos institutions en renonçant à attendre le résultat du Conseil d’Etat, le gouvernement supprime, en catimini, un des axes majeurs d’une réelle politique environnementale, retire aux collectivités territoriales la possibilité de financer des modes de transports alternatifs et favorise l’enrichissement de groupes privés au détriment de la santé et de la qualité de vie des Français.
Alors que nous sommes en pleine COP22 et au lendemain d’un « accord historique » pour le climat, nous déplorons le fossé qui sépare la communication gouvernementale des actions conduites par ce même gouvernement.
Les associations de protection de la nature attendent maintenant, avec la même célérité, la mise en oeuvre de mesures destinées à répondre à l’enjeu de l’amélioration de la qualité de l’air et au développement des transports alternatifs.
Avant les échéances électorales de l’année prochaine, les citoyens sont en droit d’exiger un environnement de qualité. Nous en appelons au chef de l’Etat pour que la politique menée ne se fasse plus dans le huit clos des amendements discrets, dictés par les lobbies privés.

:: Télécharger la version PDF ::

 

[Sortie Nature] 27 août 2016 – Jeu de piste en forêt du Tannenwald

160827-tannenwaldDans le cadre de la campagne d’affichage nationale « Vivre dans un monde vivable » de France Nature Environnement (FNE) dans plusieurs grandes villes de France, dont Mulhouse et Strasbourg, Alsace Nature souhaite mettre en lumière les actions que portent les associations qu’elle représente au quotidien.

Samedi 27 août 2016, Alsace Nature organise un jeu de piste en forêt de Tannenwald, en plein coeur de la ville de Mulhouse, gratuit et ouvert à tous.
Munis d’une carte, petits et grands partirons à la recherche des différentes animations nature qui leur seront proposés. Plusieurs thèmes seront abordés (arbres, oiseaux, mammifères,…) permettant ainsi au grand public de découvrir de manière ludique une partie de la richesse faunistique et floristique alsacienne.
RDV samedi 27 août 2016 de 14h à 17h,
sous l’abri du Tannenwald, dans le prolongement de l’allée des écureuils en forêt du Tannenwald à Mulhouse (à 500m de l’entrée du Parc Zoologique).

Le 24 avril 2016, marchons  contre le GCO !

Le 24 avril 2016, marchons contre le GCO !

 

Le collectif GCO non Merci organise une

marche entre Vendenheim et Pfettisheim

le dimanche 24 avril 2016 à partir de 9 heures.

pour réaffirmer que ce projet n’est pas adapté au contexte actuel,

  • que ce soit en terme de santé publique (la réalisation du GCO, couplée à la transformation de l’actuelle autoroute en boulevard urbain, ne ferait qu’aggraver les problèmes de pollution atmosphériques dans le Bas-Rhin),
  • que ce soit en terme de déplacements (la réalisation du GCO ne résoudrait pas les problèmes de bouchons autour de Strasbourg puisqu’il n’absorberait qu’une très faible partie des trajets pendulaires )
  • que ce soit en terme de biodiversité (le GCO aurait un impact sur des milieux naturels intéressants en tant que réservoir de biodiversité, et aussi sur certaines espèces menacées telles que le Grand Hamster d’Europe)
  • que ce soit en terme de ménagement du territoire (la réalisation du GCO empièterait sur plusieurs centaines d’ha de bonnes terres agricoles …)
  • ….

Pour toutes ces raisons, nous vous attendons nombreux pour cette marche citoyenne

2 lieux de RDV pour le départ :

  • Départ de Vendenheim :

à 9 heures devant les ateliers municipaux où un café sera proposé aux participants,
ou  devant la mairie à 9h30.
160424-plan-marche-Vendenheim
Arrivée prévue à Pfettisheim, vers 11 heures où sera proposé un verre de l’amitié.
Les marcheurs de Vendenheim poursuivront leur marche pour revenir au point départ. (ou peuvent repartir vers Strasbourg par le bus – voir ci-dessous)

    • Départ de Pfettisheim : à 9h30

RDV devant l’élevage de Dominique Daul (accès depuis la D31 par un chemin goudronné à 500m de la sortie – voir plan).
160424-plan-marche-Pfettisheim
Marche vers Vendenheim à la rencontre des marcheurs de Vendenheim et retour à Pfettisheim avec eux.
Verre de l’amitié devant la cabane de Pfettisheim vers 11 h.
Prévoir équipement (chaussures, habillement, …) en fonction de la météo.

Accès jusqu’à Vendenheim :
Vendenheim est accessible depuis Strasbourg par la piste cyclable du canal de la Marne au Rhin.
Train : horaires : départ Strasbourg : 8h54 – arrivée gare de Vendenheim : 9h00 – (avec espace Vélo gratuit)
Accès jusqu’à Pfettisheim :
Par la bande cyclable longeant la D31 et qui passe par Cronenbourg.
Un bus du réseau 67  part de Pfettisheim vers la Rotonde à 13 h 16 le dimanche

 
 

[faune] Chasse de nuit des Renards (pour protéger le Hamster) : arrêté préfectoral annulé par le Tribunal

[faune] Chasse de nuit des Renards (pour protéger le Hamster) : arrêté préfectoral annulé par le Tribunal

 
Mercredi 16 mars 2016, le Tribunal Administratif de Strasbourg statuait sur un arrêté pris par le Préfet du Bas-Rhin qui autorisait le tir de nuit des Renards pour protéger le Grand Hamster.
Alsace Nature s’était déjà opposé à une tel arrêté en 2013.
Voir ICI notre article “sauvez un arbre mangez un castor”
 
Le Tribunal Administratif, (voir ICI) renforcé par un jugement de la Cour d’Appel de Nancy, avait annulé ce dernier en 2015.
Bis repetita hier.
Saisi par Alsace Nature dans une procédure de référé suspension (destiné à rendre immédiatement les arrêtés inopérants), le Tribunal Administratif de Strasbourg a, après avoir auditionné les parties, suspendu l’arrêté querellé.

Les Renards ne seront donc pas tirés de nuit cette année !
Une belle victoire dans ce dossier Hamster où l’on tente de masquer les vraies causes de disparition à l’aide de bouc émissaire tel que le Renard. Les jeunes pourront bénéficier de l’apport de nourriture de leurs parents et ainsi éviter de mourir de faim dans les terriers…