[AG d’Alsace Nature]  Signature de l’état d’urgence climatique et élection du nouveau Conseil d’Administration

[AG d’Alsace Nature] Signature de l’état d’urgence climatique et élection du nouveau Conseil d’Administration

Samedi 19 septembre 2020, s’est tenue la 55e Assemblée Générale d’Alsace Nature à Holtzheim, salle de la Bruche. Malgré les conditions sanitaires particulières – et le report de l’assemblée qui aurait dû se tenir en avril –  plus d’une centaine de membres s’est déplacée pour assister à ce moment important de la vie associative.

  • Le temps fort de cette Assemblée, a été la signature par Alsace Nature de la déclaration d’état d’urgence climatique en présence de Pia Imbs, présidente de l’Eurométropole, Danielle Dambach, présidente déléguée et Marc Hoffsess qui représentait Jeanne Barseghian, maire de Strasbourg.

Face au changement climatique, il est urgent d’agir, nous ne l’avons que trop répété. À Strasbourg, comme dans bien d’autres villes lors des dernières municipales, les citoyens ont fait le choix de programmes plus environnementaux. La nouvelle municipalité a déclaré le 4 juillet 2020 “l’État d’urgence climatique”. Il est temps de passer maintenant aux actes et Alsace Nature appuiera de ses compétences toutes les initiatives qui iront dans ce sens. C’est dans cet esprit que, profitant de la 55e Assemblée Générale, Daniel Reininger, président d’Alsace Nature a signé samedi, en présence des partenaires la déclaration d’état d’urgence climatique.

 

Voir le reportage de France 3 : JT 19/20 du 19 sept. 2020 vers la 11ème minute (11:05) : https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/emissions/jt-1920-alsace

  • Plusieurs personnalités invitées ont pris également la parole : M. Bernard Gerber, conseiller de la Région Grand Est, M. Bruno Studer, député du Bas-Rhin, M. Vincent Debes, maire de Hoenheim, M. Marc Hoffsess, adjoint à la maire de Strasbourg, M. Klauss, de l’Office Français de la Biodiversité et représentant de l’Etat, Mme Danielle Dambach, maire de Schiltigheim et présidente déléguée de l’Eurométropole, …  Martine Wonner, députée du Bas-Rhin a rejoint l’assemblée un peu plus tard dans l’après-midi.

       

  • Les autres moments de cet après-midi ont été consacrés à l’Assemblée Statutaire

Le Président et les membres du Bureau ont présenté le bilan des actions 2019 (et une partie de celles de 2020 vu la date tardive) de l’association. Les rapports moral, d’activités et financiers ont été adoptés à l’unanimité.

  • Maurice Wintz, vice-président, a fait la lecture d’un projet de motionPour une reconnaissance de l’apport associatif

(télécharger la motion en pdf ICI), motion également adoptée à l’unanimité.

   

  • Nos actions pour la Reconquête de la Trame Verte et Bleue urbaine (Au Nord et au Sud de Strasbourg) ont également été présentés.

D’abord initié avec les communes de Lingolsheim , Schiltigheim et Bischheim, ces actions se poursuivent en 2020 avec 3 communes supplémentaires : Holtzheim, Lingolsheim et Ostwald. Il s’agit d’engager des actions visant à favoriser la biodiversité et l’adaptation au changement climatique, faire un état des lieux de la biodiversité et de la trame verte et bleue sur les territoires, accompagné de préconisations d’actions, de gestion et d’opérations de renaturation et d’organiser des événements des sensibilisation du public (enquête Hérisson, sorties natures guidées, …).

cliquer sur l’image pour voir la présentation complète…

 

  • Les membres présents ont ensuite procédé à l’élection du nouveau Conseil d’Administration pour les 2 ans à venir. (voir liste des membres du CA ci-dessous)

Avant le pot de l’amitié, de chaleureux remerciements ont été apportés à Daniel Reininger pour son engagement en tant que président d’Alsace Nature durant ces 5 dernières années.

  • … puis la nouvelle campagne fédérale d’Alsace Nature : “De la nature pour tous,  a été présentée.

Etant donnée l’heure tardive et l’ordre du jour très chargé, il a été décidé que cette campagne qui vise à protéger et reconquérir des milieux naturels pour freiner le déclin massif de la biodiversité, serait re-présentée plus en détail lors de la prochaine Assemblée qui aura lieu en avril 2021.

 

Composition du nouveau Conseil d’Administration à l’issue du vote de l’AG

Lors de ce CA, Daniel Reininger a été nommé président d’Honneur d’Alsace Nature.

Conseil d’administration – collège membres individuels

Jean-Claude CLAVERIE
Nadine FORESTIER
Denys GASS
Michèle GROSJEAN
François JOST
Michael KUGLER
Maud KUNTZMANN
Daisy MASLO
Maurice WINTZ
Violette ZAMMITE

 

Conseil d’administration – collège groupes locaux

Joseph BAUMANN – Groupe local Sierentz-Bande rhénane
Guillaume CHRISTEN – Groupe local Piémont
Edith ESCOLIN – Groupe local Kochersberg
Philippe LACOUMETTE – Groupe local M2A
Christian LEDUNOIS – Groupe local EMS
Ute RUF – Groupe local Liepvrette
Claudine SCHMITT – Groupe local Haute Bruche
Christian UHRWEILLER – Groupe local Jura
Jean UHRWEILLER – Groupe local Fecht
Michèle WEISHEIT – Groupe local Bruche Aval

 

Conseil d’administration – collège des associations fédérées

ADRA – Représentant : Bruno WOLLENSCHNEIDER
Alter Alsace Energies – Représentant : Yves HAUSS
Alternatiba Strasbourg – Représentant : Clément CHARBONNIER
ASTUS – Représentant : Gilbert FIEGEL
Atouts Hautes-Vosges (AHV) – Représentant : Francis DOPFF
BUFO (Association pour l’étude et la protection des Amphibiens et Reptiles d’Alsace) – Représentant : Jacques THIRIET
Maison de la Nature du Ried et de l’Alsace Centrale (CPIE Muttersholtz) – Représentant : Clément RENAUDET
Conservatoire des Sites Alsaciens (CSA) – Représentant : Frédéric DECK
Ligue pour la Protection des Oiseaux d’Alsace (LPO) – Représentant : Yves MULLER
Strasbourg Initiation à la Nature et à l’Environnement (SINE) – Représentant : Bruno ULRICH

 

Composition du nouveau bureau élu par le Conseil d’Administration réuni le 23 sept. 2020

Maurice WINTZ – Président
Jean-Claude CLAVERIE – Vice-président en charge de la coordination 67
Christian UHRWEILLER – Vice-président en charge de la coordination 68
Michèle GROSJEAN – Vice-présidente (Agriculture)
Francis DOPFF – Vice-président (Montagne)
Joseph BAUMANN – Secrétaire
Nadine FORESTIER – Secrétaire adjointe
Bruno ULRICH – Trésorier
Violette ZAMMITE – Trésorière adjointe

 

22 février 2020 – Fermeture du 1er réacteur de Fessenheim !

22 février 2020 – Fermeture du 1er réacteur de Fessenheim !

Le 22 février 2020, le 1er réacteur de Fessenheim a été mis à l’arrêt, 1ère étape de la fermeture définitive de la centrale nucléaire de Fessenheim.

Lors d’une conférence le jour-même, les associations environnementales ont souhaité exprimer avec sobriété leur satisfaction de l’arrêt du réacteur n° 1 de la centrale tout en appelant à une grande vigilance pour l’avenir. Elles ont évoqués plusieurs aspects liés à l’activité et la fin de la centrale, notamment :

  • Un premier pas vers l’aboutissement de 50 années de lutte citoyenne, unis de part et d’autre du Rhin
  • Les risques inhérents à cette centrale prototype et ses « incidents » les plus graves
  • La récente condamnation d’EDF, différentes autres plaintes en cours d’instruction et le signalement adressé à la Commission Européenne pour indemnités indues promises par l’Etat à EDF
  • La position des associations au regard des projets post-Fessenheim ; l’orientation aux économies nouvelles et l’appui apporté par les instances allemandes § Les conséquences de l’imobilisme des élus locaux et de leur déni de la fermeture de la centrale nucléaire
  • La réalité économique de la centrale nucléaire de Fessenheim
  • Les graves insuffisances du Plan de démantèlement publié par EDF, et aussi de l’analyse qu’en a faite l’Autorité de Sûreté Nucléaire
  • Le projet fou d’un « Technocentre » à Fessenheim et les raisons de notre refus absolu
  • L’appel officiel des associations à témoigner devant la Mission parlementaire récemment créée
  • Les étapes et risques à venir, la suite à nos actions…

 

Concernant l’avenir du territoire proche de la centrale les associations ont rappelé leur position :

Nous disons OUI aux perspectives suivantes

  • Zone d’activité binationale
  • Soutiens touristiques
  • Accompagnement du tissu commercial et artisanal
  • Favoriser les start-up et projets innovants
  • Développement de l’Ecole commerciale de Breisach
  • Appui à la conversion de la sous-traitance
  • Développement des mobilités douces
  • Création d’un réseau ferré Colmar-Breisach
  • Faire du territoire un modèle de transition énergétique (solaire, éolien, etc…)
  • Réussir le démantèlement de la centrale nucléaire de Fessenheim… etc

 

Mais nous disons NON à tous les axes du projet visant à :

  • Pérenniser l’industrie nucléaire, sous quelque forme que ce soit
  • Créer un « Technocentre » où seraient recyclés les aciers contaminés afin de les réintroduire dans la fabrication d’objets métalliques de notre quotidien
Voir les arguments complets dans le DOSSIER DE PRESSE

 


REVUE DE PRESSE :

Suite à la conférence de presse, plusieurs médias ont relayé l’information.

Voici quelques articles ; (cette revue de presse sera complétée très prochainement)

200222-toute petite victoire pour les opposants au nucléaire – Les Echos

200223- Fessenheim-Un point d’étape, pas une victoire – DNA