Décès de Elisabeth Durrmann

 

Nous avons appris le décès d’Élisabeth Durrmann le 17 mars, des suites d’une longue maladie.
Elisabeth avait animé le groupe local « Eurométropole de Strasbourg » d’Alsace Nature pendant deux années et faisait pour Alsace Nature le suivi du site protégé par Arrêté de Protection de Biotope de Plobsheim…
Très engagée, elle était aussi active dans plusieurs associations, et notamment au sein de l’Association de Défense et de Protection de l’Environnement de Plobsheim et du Conservatoire des Sites alsaciens (CSA). Un grand Merci à elle pour sa disponibilité et pour son engagement pour la protection de la Nature !
Alsace Nature s’associe à la peine de sa famille et de ses proches.
Le CSA lui rend également hommage :

 

Suspension des sorties et activités d’Alsace Nature

Suspension des sorties et activités d’Alsace Nature

 

Chers amis,

Dans ces temps où la question sanitaire est cruciale, il nous semble important de tout mettre en œuvre pour l’éradication du virus.
Conformément aux annonces gouvernementales, l’accueil du public et des bénévoles est suspendu dans  les locaux de Strasbourg et Mulhouse.  Le président d’Alsace Nature demande à chaque membre, chaque bénévole d’annuler toute sortie nature, réunion, rassemblement ou action diverse jusqu’à nouvel ordre.
Prenez soin de vous, de vos proches, ressourcez-vous comme vous le pouvez et dans la mesure de ce que permettent les obligations de confinement.

à très bientôt,

[Communiqué] CLIMAT – marches annulées, la mobilisation continue

[Communiqué] CLIMAT – marches annulées, la mobilisation continue

 

Communiqué Alsace Nature

CLIMAT – marche annulée, la mobilisation continue

 

Après les annonces officielles et au regard de la propagation du coronavirus et de la nécessité de mettre en oeuvre une stratégie collective pour éviter la propagation, les organisateurs de la Marche pour le climat initialement prévue ce 14 mars à Strasbourg ont décidé d’annuler cette manifestation. (idem pour les marches de Mulhouse et de St-Louis)

La décision n’a été guidée que par la volonté de venir en soutien des organisations sanitaires dans leur lutte contre la propagation, toutefois, nous souhaitons rappeler l’importance de poursuivre la mobilisation pour le climat.

Les incendies en Australie, les récentes inondations dans de nombreux pays, les épisodes de tempêtes de plus en plus fréquents en France ne sont que quelques-uns des signaux pour nous dire qu’il est plus qu’urgent d’agir.

Et comme le montre cette « crise » du coronavirus, le ralentissement de l’économie en Chine et dans de nombreux pays s’est accompagné d’une baisse significative des émissions de CO2 et de la pollution, prouvant bien que nos modes de production – et de transports qui y sont liés –  sont les premiers responsables de la crise écologique actuelle. Notre société de surconsommation nous mène tout droit à la catastrophe… Il est grand temps de passer à un autre modèle, moins énergivore, qui ne gaspille plus les ressources naturelles, et qui ne soit plus dicté par les sautes d’humeur de la bourse et des actionnaires des multinationales.

Dans son allocution d’hier, le président  Macron a dit que des moyens financiers allaient être débloqués pour faire face à la crise sanitaire et pour indemniser les milieux économiques. Nous prenons acte de la capacité de l’Etat à prendre les mesures nécessaires en cas de crise majeure…

Or le déclin vertigineux de la biodiversité et l’urgence climatique constituent une crise écologique, sociale et à terme économique majeure qui demande des mesures à la hauteur des enjeux au même titre que la santé publique.

Nous appelons chacun de vous à s’engager dans une transition écologique nécessaire et inéluctable et à continuer à faire pression sur les pouvoirs publics pour prendre les mesures qui s’imposent.

Chantier participatif de plantations à Lingolsheim

Chantier participatif de plantations à Lingolsheim

 

Alsace Nature et la ville de Lingolsheim se sont engagées dans un partenariat pour le projet de « Reconquête de la Trame Verte et Bleue urbaine au Sud de Strasbourg ». Des actions de restauration des corridors écologiques sont ainsi mises en œuvre, en associant les personnes volontaires. Vous êtes donc invités à participer à la renaturation d’une parcelle au sud de Lingolsheim, animée par l’association Haies Vives d’Alsace.

Au programme : plantation de bosquets d’arbustes et arbrisseaux.

Le chantier se déroulera le 21 mars de 9h30 à 17h, le rendez-vous se situe rue du Furet, côté Sud du parking du stade Joffre.

Le repas de midi est offert !

Le chantier est ouvert à tous et les enfants sont les bienvenus.

Des outils seront à disposition, vous pouvez apporter bêche et houe si vous en avez. N’oubliez pas de vous habiller en conséquence, et si vous avez des gants adaptés aux travaux en extérieurs, pensez à les apporter.

Si vous souhaitez vous joindre à nous, merci de vous inscrire à l’adresse suivante : tvb@alsacenature.org. Vous serez avertis par retour de mail si le chantier est reporté en cas de météo trop mauvaise. Si vous souhaitez plus d’informations, vous pouvez aussi nous joindre au 03 88 37 55 47.

Ce programme bénéficie du soutien de l’Agence de l’Eau, la DREAL et la Région Grand-Est

 

projet d’extension de la Zone d’Activités du Florival

projet d’extension de la Zone d’Activités du Florival

Le groupe local Alsace Nature – Florival a fait part de sa position au sujet du projet d’extension de la zone d’activités du Florival dans un courrier adressé mi-février 2020, à Monsieur Marc JUNG, Président de la Communauté de Communes de la Région de Guebwiller (CCRG).

« Nous avons pris connaissance, par voie de presse, du projet d’extension de la zone industrielle de la CCRG sur deux parcelles à destination agricole, d’une superficie de 212 et 237 ares, situées à l’arrière du groupe scolaire « Katia-et-Maurice-Krafft » de Soultz et de la salle polyvalente de la MAB, au lieu-dit Weidhaeglen, face à la déchetterie. Ces terrains se trouvent à proximité du cours du Rimbach, en prolongement de la zone de surverse prévue en période de crue centenale, et sont bordés d’un fossé à l’ouest. Une partie du site est ainsi inondée par les eaux de ce déversoir et une belle roselière s’est constituée, havre de paix pour une riche biodiversité.

Ces parcelles représentent par ailleurs la dernière ceinture verte séparant la ville de Soultz de l’Aire d’Activités de la CCRG. Elles constituent un paisible lieu de promenade pour tous les riverains, désormais menacé par la pollution visuelle, sonore et olfactive que constituerait l’urbanisation de ces espaces de détente.

Par conséquent, nous demandons l’abandon définitif de tout projet d’extension de la zone industrielle et d’artificialisation des terres, au nom de la priorité à accorder aux impératifs de l’urgence climatique, notamment la préservation des parcelles agricoles, la protection des milieux naturels et de leur biodiversité, tout comme la limitation des flux de circulation automobile qu’une telle extension ne manquerait pas d’accentuer. Nous demandons également à la Communauté de Communes de sanctuariser tous les terrains encore disponibles dans cette Zone d’Activité afin que ceux-ci puissent retrouver les biotopes de la nature sauvage, avec haies, ronciers, prairie naturelle… »