[Revue de presse] Succès du colloque "Le bien-être animal, un enjeu de justice et de paix"

[Revue de presse] Succès du colloque "Le bien-être animal, un enjeu de justice et de paix"

Le colloque a été un succès !

150 personnes se sont rassemblées à la paroisse Saint Matthieu à Strasbourg. C’était une journée dédiée à la sensibilité, lé réflexion, la philosophie, traçant les contours d’un monde meilleur. C’était aussi une journée d’émotions, et nous sommes reconnaissants à Jacqueline Berthon qui a porté cet évènement à bout de bras, et qui a eu un malaise et a dû passer cette précieuse journée à l’hôpital : elle a créé une dynamique et des liens nouveaux.
Les organisateurs étaient unanimes à souhaiter qu’un message fort issu de ce colloque reste et soit diffusé : c’est le Texte d’engagement. La première page parle de l’animal et de l’enjeu de justice et paix, la deuxième traduit cette approche éthique et spirituelle en un appel aux professionnels et décideurs : sortez de la soumission à un système où l’aspect économique et la compétitivité tendent à justifier les entorses quotidiennes, illégales et légales, au respect, et mettez-vous autour d’une table …
 

Les vidéos du colloque.


 

 

 

 

 

 
 
Introduction de Jacqueline Berthon  
Remerciements par Jacqueline Berthon  
Texte d’engagement pour porter le message du colloque

[Événement] Quand les marionnettes interrogent notre rapport à la nature ?

[Événement] Quand les marionnettes interrogent notre rapport à la nature ?

animal-conference-débat-thumbSamedi 5 mars 2016 à 17h, la commune de Schweighouse-sur-Moder propose le spectacle « Animal » de Flash Marionnettes suivi d’une conférence-débat organisée par Alsace Nature autour du thème : Hommes et animaux : comment vivre ensemble sur terre ?

Dernière et ultime création de la compagnie strasbourgeoise Flash Marionnettes, le spectacle « Animal » nous raconte des histoires sur l’évolution des espèces jusqu’à leur extinction, évoquant tout à tour la disparition des dinosaures, la première chasse des hommes de Cro-Magnon,  les mers, les zoos… Illustrée par des marionnettes plus vraies que nature, dans un décor de toute beauté, cette fable invite les hommes à saisir leur dernière chance et à faire naître une génération d’éco-citoyens. Un spectacle plein d’inventivité et d’humour à découvrir absolument qu’on soit adulte ou enfant (à partir de 7 ans).
Après le spectacle, de 18h30 à 20h environ, la conférence-débat permettra à tous (qu’on ait assisté ou non au spectacle) de s’interroger sur la place de l’homme dans le monde animal. Valérie Dufour, chercheure éthologiste et primatologue au CNRS, s’intéressera à l’intelligence animale, et tout particulièrement aux capacités de partage et de coopération chez les animaux sociaux. Que signifie tout cela dans nos relations avec les animaux ? Puis Michel Risser, enseignant-chercheur dans le domaine de l’énergie et de la transition énergétique, qui suit les questions concernant les forêts avec Greenpeace (groupe local) et Alsace Nature, se demandera comment dès lors faire évoluer nos comportements, afin de préserver les forêts du monde et les animaux qui y vivent. Les marionnettistes souhaitaient que leur mise en scène soit « stimulante plus que catastrophiste ». La conférence-débat tâchera de répondre à ce défi.
Un verre de l’amitié, avec Alsace Nature, clôturera la soirée.
 
Renseignements et réservations :
La K’Artonnerie, Service Culturel – Tél : 03 88 72 59 71 – Mail : kartonnerie@mairie-schweighouse.fr
Spectacle payant :
6 € tarif plein / 5 € tarif réduit (1 € de réduction en prévente et réservation)
Conférence-débat gratuite
 
Télécharger l’affiche

Projet de poulailler à Hohatzenheim –  l'enquête publique est en cours

Projet de poulailler à Hohatzenheim – l'enquête publique est en cours

Comme nous l’avions évoqué dans le précédent numéro d’Actu, un collectif d’habitants de Hohatzenheim organisait jeudi 28 septembre une réunion publique pour discuter d’un projet de construction d’un poulailler.
La salle communale était bien remplie. Malheureusement, ni l’agriculteur ni la chambre d’agriculture n’étaient présents pour répondre aux questions.
Le « collectif » a exposé ce qu’il avait collecté d’informations sur ce projet, en s’appuyant sur le dossier de demande d’autorisation d’exploiter un élevage de volailles de chair déposé à la préfecture.
Il s’agirait d’un projet de « 224 000 poulets à chair par an », avec des cycles de 40 et de 56 jours pour ces poulets, et un taux de décès de 2 %. Il a été question de « 300 tonnes de déchets par an, qui ne peuvent être épandus que deux fois dans l’année ».
La demande de permis de construire a été déposée à la mairie en avril puis affichée. Le bâtiment serait installé « au lieu-dit Huttstaette », au bout de la rue des Messieurs, au-dessus du village. Selon le collectif, « les vents dominants d’ouest » risqueraient de conduire les éventuelles odeurs vers le village.
Luc Huber, responsable pour le Kochersberg d’Alsace nature, et Anne Vonesch responsable du réseau “Agriculture” d’Alsace Nature ont participé à cette réunion et ont invité à réfléchir sur ce type de production industrielle et sur notre mode de consommation. : « On veut produire toujours plus au moindre coût, c’est du suicide pour notre société. Si on achète ces poulets industriels, on cautionne. On peut peut-être faire autrement ».
L’ Enquête publique a démarré le 3 octobre, elle s’achèvera le 5 novembre.
Le commissaire enquêteur sera à la disposition du public pour recevoir ses observations à la mairie de Hohatzenheim les jeudi 3 octobre et samedi 5 octobre de 9 h à 12 h ainsi que les jeudi 10 octobre et vendredi 25 octobre de 17 h à 20 h et le mardi 5 novembre de 9 h à 12 h.
À l’issue de cette enquête, le public pourra consulter rapport et conclusions du commissaire enquêteur à la mairie, à la préfecture et sur le site internet de la préfecture du Bas-Rhin.
Le rayon de 3 km autour du site s’étend aussi sur les communes de Gingsheim, Mittelhausen, Gougenheim, Berstett, Kienheim, Mittelschaeffolsheim, Donnenheim, Waltenheim-sur-Zorn, Mutzenhouse, Hohfrankenheim, Schaffhouse-sur- Zorn, Wingersheim et Schwindratzheim.
Les communes concernées par l’épandage sont celles de Hohatzenheim, Gingsheim, Mittelhausen, Gougenheim, Hohfrankenheim et Wingersheim.

Les éleveurs et les agriculteurs s'y mettent aussi !

Episode 6 de l’émission RUND UM sur France 3 Alsace, consacrée aux gestes nature.
Cette semaine du 29 avril au 3 mai, RUND UM rencontre des particuliers, des entreprises et des communes qui se sont engagés dans des actions en faveur de la nature.
Cet épisode, montre des agriculteurs qui ont pris le parti de faire leur métier autrement et le travail de sensibilisation qu’opèrent les militants d’Alsace Nature comme Anne Vonesch auprès d’eux.
Voir les reportages de cette semaine “Gestes Nature” de l’émission RUND UM