GCO : 30 janvier 2016 – inauguration de la cabane #5 à Pfettisheim

GCO : 30 janvier 2016 – inauguration de la cabane #5 à Pfettisheim

Cette cinquième cabane devait être inaugurée le 14 novembre, aux lendemains des attentats de Paris. Au vu du contexte, le collectif avait préféré reporter cet événement. L’inauguration de cette cabane #5 à Pfettisheim aura donc lieu le samedi 30 janvier, 10h30.
A l’heure où les promoteurs du projet assure que le contrat de concession (pour 54 ans !) avec Vinci est sur le point d’être signé, Alsace Nature, ainsi que les autres participants du collectif “GCO non merci” sommes plus déterminés que jamais à occuper le terrain et faire barrage à ce projet inutile !

Si comme nous,vous êtes persuadés
– que le GCO n’est pas la solution pour limiter les bouchons aux alentours de Strasbourg,
– que le GCO est contraire à une politique cohérente pour limiter le changement climatique,
– que le GCO ne diminuera pas la pollution de l’air à Strasbourg et environs, mais qu’au contraire il accentuera la pollution globale dans la plaine du Rhin
– ….
alors n’hésitez pas !
et venez nous rejoindre à Pfettisheim, le samedi 30 janvier pour l’inauguration de la 5ème cabane anti-GCO !
lieu de RdV : sur la D31 entre Pfulgriesheim et Pfettisheim
Emplacement exact
https://goo.gl/maps/xPZPuVv4LMT2
48.655713, 7.663250cabane5-rectocabane5-versoAccès
A 300 m de la D 31 avec franchissement du ruisseau
Selon les conditions météos (http://www.meteorama.fr/m%C3%A9t%C3%A9o-strasbourg.html ), équipez-vous!Bus 210 et 203 http://www.bas-rhin.fr/transports/reseau-67/horaires-reseau-67/horaires-et-plan-bassin-kochersberg-plaine-bruche
vélos => bande cyclable existantecovoiturage
Parking difficile
se garer plutôt à Pfettisheim ou au stade à la sortie Nord de Pfulgriesheim (zone rouge et jaune sur la carte)
et rejoindre l’emplacement à pied
ne pas se garer dans le chemin d’accès (sauf handicap =>mettre le véhicule en position de départ vers la D31)

Exposition photos : GCO, un désastre irréversible

Exposition photos : GCO, un désastre irréversible

Exposition photos

Grand contournement ouest de Strasbourg

Guillaume Bourlier, un habitant d’Ernolsheim-sur-Bruche opposé au GCO, s’est lancé dans le montage d’une exposition. Intitulée « Le GCO : un désastre irréversible », elle se compose de sept panneaux.
Voilà donc rassemblées sur 7 panneaux des clichés magnifiques pris à Pfulgriesheim, Stutzheim, Breuschwickersheim, Kolbsheim et Ernolsheim par quelques amateurs de photo. Les réflexions de types de valeur comme Ellul, Charbonneau et compagnie accompagneront le visiteur et l’inciteront à interroger nos choix de vie modernes.
L’exposition sera inaugurée à Kolbsheim le weekend du 27-28 juin*. Puis le weekend suivant (4-5 juillet) elle fera halte à Stutzheim.
Nous vous invitons à venir nombreux découvrir ces clichés …

(*) Les samedis de 9 h à 12 h et de 15 h à 17 h, les dimanches de 10 h à 12 h et de 15 h à 18 h.

[GCO] CABANE ANTI-GCO#4 – Inauguration 20 juin 2015

[GCO] CABANE ANTI-GCO#4 – Inauguration 20 juin 2015

Occupons le terrain pour dire non à ce projet autoroutier !

 

Samedi 20 juin 2015 à 10H30, sur la N4 entre Strasbourg et Ittenheim.GCO-CABANE-4-vignette

Toutes les études le montrent : le Grand Contournement Ouest de Strasbourg – à péage – ne soulagera pas le trafic dans l’agglomération strasbourgeoise. Pour qu’il soit rentable, on va augmenter encore les bouchons en transformant l’actuelle A35 en boulevard urbain. Avec le GCO, le trafic global et notamment de camions augmentera et donc la pollution !
Refusons le sacrifice inutile de 300 ha de terres fertiles !
De trop nombreux élus et décideurs se couchent devant des lobbies très puissants (BTP, CCI), certains allant même jusqu’à trahir leurs convictions maintes fois exprimées. Ne soyons pas fatalistes et résignés : si tous ceux, nombreux, qui ont compris que le GCO n’est pas une bonne réponse, se mobilisent, le GCO ne pourra jamais se faire.
Continuons la résistance et exigeons l’abandon de la mauvaise solution qu’est le GCO au profit des bonnes solutions de mobilité.
Infos accès voitures (parking), cyclistes et piétons sur le plan ci-dessous.
plan-GCO-CABANE-4
 
 
 
 
 
Flyer en PDF (2,4 Mo)
 
 

Le retour du GCO : : une mauvaise farce !

Rapport d’expertise du Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD) : des conclusions non cohérentes avec les études du rapport
Si l’on examine les chiffres présentés dans les études du rapport des experts,
– la moyenne du trafic journalier en section urbaine de l’A35 est de 155 000 véhicules/jour en 2010
cf. Tableau trafic 2010 (page 32)
– la moyenne du trafic journalier en section urbaine de l’A35 (scénario GCO seul, à péage)  serait en 2025 de 168 863 véhicules/jour soit une augmentation de + 9 % !! (par rapport à 2010)
cf. Tableau trafic prévisionnel 2025, scénario GCO seul, à péage (page 40)
– la moyenne du trafic journalier en section urbaine de l’A35 (scénario PDU + GCO à péage) serait en 2025 de 149 148 véhicules/jour soit une baisse de 3,8 % !! (par rapport à 2010)
cf. Tableau trafic section prévisionnel 2025, scénario PDU + GCO à péage (page 41)

Conclusions :
– Le scénario GCO seul conduit en 2025 à une augmentation de trafic de 9 % par rapport à 2010
– Le soit-disant “meilleur” scénario : “GCO + PDU”  conduit en 2025 à une baisse du trafic de 3,8 % par rapport à 2010. Le même calcul effectué aux heures de pointe donne des résultats sensiblement identiques. Bref, avec un GCO à environ 600 à 700 M€ (combien de financement public ?) et une requalification de l’A35 (PDU), estimée à 200 M€ d’argent public, on arrive à seulement 3,8% de trafic en moins par rapport à 2010 : tout ça pour ça ! Alors même que l’Aspa estime qu’il faudrait que le trafic baisse d’environ 50% pour être conforme aux demandes européennes concernant la pollution aux particules et aux oxydes d’azote.
– Transformer (pour 200M€ !) l’A35 en boulevard urbain alors même que le trafic 2025 reste à 149 148 v/j est complètement impossible.
– Le GCO déversera en outre 14 000 v/j en plus sur l’autoroute de Hautepierre, déjà saturée aux heures de pointe (DRE “dossier pour un débat” 1999, page 86). Comment croire que la pollution à Strasbourg peut baisser ?
– Ces chiffres montrent bien que les bonnes solutions sont à chercher ailleurs et que l’argent public y serait bien mieux investi (voir “appel des maires pour les solutions cohérentes”, tout à fait en phase avec les politiques régionales).
Autres incohérences du rapport
Page 32 : Les experts constatent une baisse des bouchons et des ralentissements entre 2010 et 2012. Pourquoi ne pas donner le tableau du trafic A35 en 2012 (au lieu de celui de 2010) ? Les ratios 2025/2012 seraient d’évidence plus décevants encore que ceux 2025/2010.

Carte page 31 : Les experts se servent d’une carte ancienne où même le pont Pflimlin n’apparaît pas, ce qui montre bien que l’aspect transfrontalier a été complètement occulté. L’analyse des flux de grand transit est inexistante. Les chiffres concernant les camions ne tiennent pas compte de l’enterrement (provisoire ?) de l’écotaxe PL. Au demeurant, la comparaison 2025 (scénario PDU+GCO) avec 2010 donne seulement 11,1 % de PL en moins sur l’actuelle A35. Il est inconcevable de prendre une décision concernant un axe nord-sud avant de mettre enfin en place l’écotaxe (cf motion récente de la région) et d’en mesurer les effets.

Selon nous, les vrais enjeux, pour la part routière, concernant le bassin de déplacement strasbourgeois sont :
– l’avenir de l’actuelle A35
– l’indispensable barreau CUS NORD – CUS SUD (où ? actuelle A35 ? VLIO ? Sachant que le GCO prend trop loin et ne permet pas au flux économique de relier Schiltigheim à la Meinau ou Bischheim à Illkirch par exemple)
– Le péage et l’écoredevance (où ? Sur quels axes ?…). A noter que les géographes (Raymond Woessner) et les architectes-urbanistes qui envisagent l’éventualité d’un GCO estiment tous qu’il ne pourrait avoir une quelconque et relative utilité que gratuit. Qui va, dès lors, sortir les 600 à 700 M€ qu’il coûterait ?
Alsace Nature est plus que jamais déterminée à contrer ce projet inutile et destructeur. Des actions concrètes seront prévues dans les prochains temps : nous comptons sur votre soutien !