STOP au bétonnage des terres agricoles à HATTEN !

STOP au bétonnage des terres agricoles à HATTEN !

Une zone d’activité menace 54 hectares de terres agricoles à Hatten.

La Communauté de communes de l’Outre-Forêt a annoncé dans son bulletin intercommunal de décembre 2020 le projet d’acquérir 54 ha de terres agricoles pour créer une nouvelle Zone d’Activité en face de la zone STRIEBIG, à la sortie de la forêt de HAGUENAU.  Il s’agit notamment d’offrir du terrain pour des entrepôts de logistique, au service d’entreprises allemandes qui ne disposent plus de foncier en Allemagne.

Les deux zones réunies couvriront plus de surface que le village de Hatten !

Ces terres seraient retirées à six paysans, dont certaines exploitées en bio. Ce serait la mort de leur exploitation et de la biodiversité favorisée par ce mode d’agriculture. Alors qu’en France l’artificialisation des terres avance plus vite que la démographie, la souveraineté alimentaire et la capacité à résister au changement climatique sont remis en question par de tels projets !

Les éléments annoncés par la com-com étant particulièrement flous, un collectif, Hatten Demain s’est constitué afin d’informer les habitant.e.s de la commune et des alentours sur l’avenir de leur agriculteurs, et porter un autre regard sur ce projet. Au cœur du débat, non seulement l’aspect démocratique, avec une demande d’inclusion des citoyens dès à présent, mais surtout la volonté de favoriser les productions nourricières locales par rapport à des emplois peu durables et polluants liés au domaine logistique.

Alsace Nature a d’ores et déjà apporté son soutien au collectif Hatten Demain, en l’accompagnant dans l’organisation d’un premier événement “Le salon à la ferme”, franc succès ou près de 800 personnes sont venues apporter leur soutien à l’agriculture vivrière locale. Notre association a également sollicité officiellement le PETR d’Alsace du Nord (Pôle d’EquilibreTerritorial et Rural) pour souligner les incohérences du projet en l’état dans les documents d’urbanisme du secteur.

Une pétition a également été mise en place pour exprimer la volonté citoyenne d’un autre projet de développement que des poids lourds et plateformes logistiques. Vous aussi, apportez votre soutien aux agriculteurs en transitions, pour protéger leur terre, en signant la pétition suivante:

https://agir.greenvoice.fr/petitions/stop-a-l-artificialisation-des-terres-a-hatten

Pour plus d’information nous vous invitons également à lire l’article de Rue89Strasbourg sur les agriculteurs impactés:

Appel à Rassemblement le 30 sept. contre l’implantation d’un méga-entrepôt à Ensisheim

Appel à Rassemblement le 30 sept. contre l’implantation d’un méga-entrepôt à Ensisheim

NI ICI, NI AILLEURS : NON A l’IMPLANTATION d’AMAZON !

Les oppositions aux entrepôts géants de commerce en ligne trouvent plus que jamais des échos nationaux : Dambach, Fournès, Belfort… partout, les habitant.e.s se mobilisent, malgré l’opacité des démarches. Car Amazon avance toujours masqué, derrière ses clauses de confidentialité et ses sociétés-écrans.
Pourtant, malgré ces protestations, la communauté de communes d’Ensisheim (Haut-Rhin) a décidé d’autoriser l’implantation d’un entrepôt de 190.000 m² sur les bancs de la commune. Le Conseil a-t-il cédé au chantage à l’emploi, malgré les mensonges répétés de la firme de Jeff Bezos sur les emplois créés par ses entrepôts ? https://reporterre.net/De-possibles-conflits-d-interets…
Voir aussi nos infos ICI
Mercredi 30 septembre, le Conseil Départemental de l’Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques (CoDERST) se réunira à la préfecture de Colmar pour étudier le dossier, et – peut-être – donner un avis favorable au préfet pour délivrer son autorisation, dernière étape avant le début des travaux.
Malgré la bétonisation de 190.000 m² de terres arables, plus nécessaires que jamais pour la transition à venir.
Malgré le millier de camions quotidiens assurant les livraisons.
Malgré la pollution de l’air dans la plaine d’Alsace.

Retrouvons-nous nombreux devant la préfecture et demandons l’annulation du projet, avant qu’il ne soit trop tard !

Mercredi 30 septembre à 14 heures

 au Champ de Mars à COLMAR