[mobilisation] Golf de la Sommerau : des manifestants écologistes bloquent le démarrage du chantier

[mobilisation] Golf de la Sommerau : des manifestants écologistes bloquent le démarrage du chantier

Lundi matin, une vingtaine d’opposants au projet de golf public de la Sommerau se sont retrouvés à Birkenwald (67) pour tenter d’empêcher l’arrivée des engins. Le dossier du chantier est sur le bureau du Conseil d’Etat, mais les travaux peuvent légalement commencer dès aujourd’hui.
Les opposants dénoncent notamment le « gaspillage de terres » (78 hectares de terres agricoles) et d’argent public (5,8 millions d’euros), faisant également remarquer que « les recours juridiques ne sont pas clos ».
L’association écologiste Alsace Nature avait en effet déposé un pourvoi en cassation contre la décision de la cour administrative d’appel de Nancy. Celle-ci avait annulé en février le jugement du tribunal administratif, confirmant de fait l’utilité publique du golf déjà prononcée par le préfet. Depuis l’été, le dossier est désormais étudié de près par le Conseil d’Etat, la plus haute juridiction administrative française.

Riverains, agriculteurs et militants écologistes cherchent toujours à mobiliser encore plus largement, pour ce qui apparaît comme la manifestation de la dernière chance, alors que les engins sont en train d’arriver sur le chantier lundi matin. A la mi-journée, aucun appareil n’avait été vu sur place.
Alsace Nature devrait déposer aujourd’hui un référé de suspension de travaux au tribunal administratif. En attendant la décision du juge, qui devrait se prononcer dans les prochains jours, un “réseau de veille” sera mis en place pour surveiller le site, explique Stéphane Giraud, directeur de l’association. “Presque six millions d’euros de subventions publiques ont été injectés dans ce projet qui n’est pas raisonnable” rappelle-t-il.
Le syndicat mixte en charge de la construction du golf conteste les arguments des opposants au projet : “il y a eu une large concertation, et la démocratie a été respectée”, affirme Stéphane Leyenberger, son président.
Le référé de suspension des travaux devrait notamment s’appuyer sur la menace d’espèces protégées que représenterait le chantier du terrain de golf.
Une manifestation est aussi en cours devant l’hôtel du préfet, à Strasbourg. Le 22 novembre, une “marche citoyenne” est prévue à Saverne. Elle partira à 14h30 de la gare.
(Source : France 3 Alsace)