8 décembre : 7e JOURNÉE INTERNATIONALE contre les projets inutiles, nuisibles et imposés !

8 décembre : 7e JOURNÉE INTERNATIONALE contre les projets inutiles, nuisibles et imposés !

« LES FEUX D’ALERTE ! »

7e JOURNÉE INTERNATIONALE contre les projets inutiles, nuisibles et imposés !

Le 8 décembre, le collectif GCO NON MERCI avec le soutien de toutes celles et tous ceux sensibles à la lutte contre les projets inutiles et imposés (GPII), participera à cette journée.
161208_7e-journee-internationale-contre-gpii-2
Cette année, la coordination européenne des GPII propose le thème du FEU… Dans des temps anciens, pour signaler d’un danger, des feux visibles de loin étaient allumés. Aujourd’hui, notre danger, est de voir des projets fous remettre notre avenir en question. Prévenons du danger…
Sous le signe de la convergence des luttes,
notre collectif, le collectif Alsace de soutien à Notre-Dame-des-Landes, la Convergence des luttes en Alsace et ailleurs appellent à se mobiliser ce 8 décembre 2016

Le rendez-vous est fixé à 18h30 à la cabane* anti-GCO de Kolbsheim.

Pour prévenir du danger, des flambeaux seront allumés. Ainsi, nous signalerons le danger d’un projet qui ne règle rien des problématiques que connait Strasbourg. La lumière des flambeaux sera pour nous l’espoir de voir un autre avenir se dessiner.
À l’issue du rassemblement, un apéritif partagé sera proposé. Chacun amène ce qu’il veut. Du vin et jus de pomme chaud vous sera également proposé à prix libre. Tous unis contre le GCO, nous comptons sur vous !

*la cabane se situe sur la D45, entre Breuschwickersheim et Ergersheim

INFOS EVENEMENT :
via Facebook ici (GCO)
via la coordination européenne des GP2I :
Les FEUX de la 7ème Journée Internationale contre les Grands Projets Inutiles et Imposés, 8.12.2016

Avec le GCO, la France s'assoit sur ses engagements européens : Alsace Nature porte plainte

Communiqué de presse – Alsace Nature – Plainte contre le GCO
Mercredi 20 juillet 2016
 
Avec le GCO, la France s’assoit sur ses engagements européens : Alsace Nature porte plainte
 
Depuis plusieurs mois, les services de communication de l’État, de la CCI du Bas-Rhin et de la multinationale Vinci vantent les mérites de leur projet d’autoroute à 700 millions d’euros, si moderne et porteur de solutions à la pollution de l’air, la congestion de Strasbourg, la dégradation de la biodiversité, etc.
 
Or, le projet de Grand Contournement Ouest de Strasbourg (GCO) n’a non seulement rien de novateur (il date des années 1970 !), mais il viole carrément deux directives européennes que l’État français a ratifiées. C’est le sens des plaintes qu’a adressé Alsace Nature à la Commission européenne et du courrier d’information adressé à la Banque européenne d’investissement (BEI)
 
Une directive Habitat-Faune-Flore foulée au pied
 
Rappelons que la France s’est vue condamnée le 9 juin 2011 par la Cour de justice de l’Union européenne pour « insuffisance de mesures de protection du Grand hamster » au titre de la directive Habitats Faune Flore (directive 92/43/CEE). Cinq ans après, la fédération alsacienne des associations de protection de la nature constate que rien n’a changé pour l’espèce, bien au contraire : sa régression se poursuit. Ce qui n’a pas empêché le Premier ministre de signer en janvier 2016 un acte de concession permettant de lancer la construction du GCO, qui viendra encore fragmenter l’habitat du hamster. Si jusqu’à présent la Commission européenne avait suspendue une condamnation pécuniaire de la France, le GCO pourrait coûter à l’avenir des millions d’euros d’amende aux contribuables !
 
Étude d’impact, vous avez dit ?
 
Dans sa précipitation à ouvrir un nouveau chantier pour le géant du BTP Vinci (le même qu’à Notre-Dame-des-Landes !), la France a oublié l’un de ses autres engagements : celui d’évaluer les incidences environnementales des grands projets publics et privés (directive 95/337/CEE). Or, le GCO viole plusieurs règles édictées par cette directive. Exemple : le projet n’a été soumis à aucune autorité environnementale sérieuse. Pas étonnant, si l’on en juge par les dégâts que cette autoroute causerait sur les populations d’espèces protégées, des milieux aquatiques, des zones humides et des corridors écologiques présents sur le tracé ! Enfin, le projet ayant d’inévitables répercussions côté allemand, la France est tenue de notifier le projet à nos voisins d’outre-Rhin, ce qu’elle n’a pas fait.
 
Dans ce contexte, Alsace Nature vient de saisir la Commission européenne pour non-respect de ses directives et adresse en parallèle un courrier d’information à la BEI, qui semble vouloir s’engager dans le projet de GCO. En effet, la Banque européenne d’investissement est très attachée au respect de principes sociaux et environnementaux pour consentir au financement d’un projet.
 
« Ces plaintes sont un nouveau pas dans le combat juridique contre le GCO et d’autres recours sont à venir. Rappelons que si cette autoroute avait pour but d’améliorer le quotidien des Alsaciens, nous accepterions de discuter des modalités. Mais les conséquences du GCO seront catastrophiques à tous les niveaux : encore plus d’embouteillages, une qualité de l’air toujours plus dégradée, la perte de terres agricoles et l’érosion de la biodiversité. GCO 2016, tous perdants ! » déclare le président régional d’Alsace Nature, Daniel Reininger.
 
 

GCO : 30 janvier 2016 – inauguration de la cabane #5 à Pfettisheim

GCO : 30 janvier 2016 – inauguration de la cabane #5 à Pfettisheim

Cette cinquième cabane devait être inaugurée le 14 novembre, aux lendemains des attentats de Paris. Au vu du contexte, le collectif avait préféré reporter cet événement. L’inauguration de cette cabane #5 à Pfettisheim aura donc lieu le samedi 30 janvier, 10h30.
A l’heure où les promoteurs du projet assure que le contrat de concession (pour 54 ans !) avec Vinci est sur le point d’être signé, Alsace Nature, ainsi que les autres participants du collectif “GCO non merci” sommes plus déterminés que jamais à occuper le terrain et faire barrage à ce projet inutile !

Si comme nous,vous êtes persuadés
– que le GCO n’est pas la solution pour limiter les bouchons aux alentours de Strasbourg,
– que le GCO est contraire à une politique cohérente pour limiter le changement climatique,
– que le GCO ne diminuera pas la pollution de l’air à Strasbourg et environs, mais qu’au contraire il accentuera la pollution globale dans la plaine du Rhin
– ….
alors n’hésitez pas !
et venez nous rejoindre à Pfettisheim, le samedi 30 janvier pour l’inauguration de la 5ème cabane anti-GCO !
lieu de RdV : sur la D31 entre Pfulgriesheim et Pfettisheim
Emplacement exact
https://goo.gl/maps/xPZPuVv4LMT2
48.655713, 7.663250cabane5-rectocabane5-versoAccès
A 300 m de la D 31 avec franchissement du ruisseau
Selon les conditions météos (http://www.meteorama.fr/m%C3%A9t%C3%A9o-strasbourg.html ), équipez-vous!Bus 210 et 203 http://www.bas-rhin.fr/transports/reseau-67/horaires-reseau-67/horaires-et-plan-bassin-kochersberg-plaine-bruche
vélos => bande cyclable existantecovoiturage
Parking difficile
se garer plutôt à Pfettisheim ou au stade à la sortie Nord de Pfulgriesheim (zone rouge et jaune sur la carte)
et rejoindre l’emplacement à pied
ne pas se garer dans le chemin d’accès (sauf handicap =>mettre le véhicule en position de départ vers la D31)

[mobilisation] GCO – Cabane #5 à Pfettisheim : inauguration le 14 novembre 2015 !

151114-affiche-GCO-cabane-5Une cinquième cabane sera inaugurée le 14 novembre à Pfettisheim, sur le tracé projeté pour le Grand Contournement Ouest de Strasbourg !
A l’occasion de l’implantation de cette cabane #5, le collectif “GCO Non merci”, Alsace Nature, l’association Astus et toutes les structures et particuliers militant pour l’abandon de ce grand projet inutile rappellent que le GCO sacrifiera 300 hectares de terres agricoles, sans régler ni les bouchons autour de Strasbourg, ni les problèmes de pollution de l’air que connaît la métropole alsacienne !
Venez nombreux à partir de 10h30, sur la D31 entre Pfettisheim et Pfulgriesheim, redire votre opposition à cette gabegie financière et écologique, à quelques semaines de la COP 21 !
 
Télécharger le tract

15 novembre à Strasbourg : "Convergence des luttes d'Alsace et d'ailleurs"

15 novembre à Strasbourg : "Convergence des luttes d'Alsace et d'ailleurs"

Fort du succès de la première édition du 4 octobre dernier, une nouvelle “Convergence des luttes d’Alsace et d’ailleurs” se tiendra le 15 novembre sur la place Kléber à Strasbourg à l’initiative de plusieurs associations et collectifs alsaciens.
141115-convergences-luttes-Stbg
Le 4 octobre dernier, à l’initiative de plusieurs associations et collectifs alsaciens, nous avons lancé « Convergence des luttes d’Alsace et d’ailleurs » sur le principe de la convergence initié par les opposants au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes des 5 et 6 juillet derniers, lors de l’événement estival sur les terres de Bellevue.

« Convergeons le 15 novembre à Strasbourg »

Les événements récents dans le Tarn sur le projet de barrage à Sivens (ZAD du Testet), ou dans la Somme avec le procès des 9 militants de la Confédération Paysanne à Amiens le 28 octobre, montrent que la Convergence des luttes est une réalité plus que nécessaire [ la France protestataire en 20 points chauds ] … Unis, nous sommes plus forts ! C’est pourquoi, ici en Alsace, nous avons décidé de nous unir pour aller à la rencontre des citoyens afin de les sensibiliser aux problématiques environnementales, sociales et économiques, que ce soit sur des luttes locales ou d’ailleurs.
Initialement prévue tous les premiers samedis du mois sur la Place Kléber, nous avons revu notre périodicité par une présence mensuelle modulable en fonction du calendrier. Pour nous, il paraît important d’aller à la rencontre des citoyens de façon régulière, car les enjeux locaux comme nationaux sont considérables. La désinformation du public est sciemment organisée et nous nous devons de rétablir certaines vérités. Par exemple : le GCO ne résoudra pas l’engorgement de l’A35 même si celle-ci devient un boulevard urbain. « Nous ne l’inventons pas, c’est écrit dans le rapport officiel ! »
Les associations et collectifs engagés sont :

  • Stop Fessenheim,
  • Alsace Nature,
  • les Amis de la Conf’ Alsace,
  • l’équipe “Centrale de Fessenheim – Fermez-la !” (Greenpeace),
  • l’APES (Association pour la Protection de l’Environnement de la Sommerau),
  • le collectif Stop Tafta 67
  • le collectif StrasBure,
  • le collectif Destocamine,
  • le collectif Alsace de soutien aux opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Les thèmes abordés seront : l

  • Grand Contournement Ouest de Strasbourg (GCO), infos
  • Golf de la Sommerau (région de Saverne), infos
  • Notre-Dame-des-Landes (Pays de la Loire), infos
  • La ferme-usine des 1000 vaches (Somme), infos
  • Accords de libre-échange TAFTA, CETA, TISA, infos
  • Bure (centre d’enfouissement de déchet nucléaire Cigeo/Bure), infos
  • Centrale Nucléaire de Fessenheim et ailleurs, infos
  • Stocamine (pour un destockage total !), infos

… cette liste est à titre indicatif. Les sujets abordés seront pluriels et évolutifs avec le temps ! 
Convergence des luttes d’Alsace et d’ailleurs
Place Kléber à Strasbourg, le samedi 15 novembre 2014
de 11h à 16h