Article de Hervé Kempf, paru dans le Monde, le 9 février 2013
“Rien ne change. La visite qu’a faite, lundi 4 février à Bure (Meuse), site envisagé pour le stockage des déchets nucléaires, Mme Batho, ministre PS de l’écologie, fut un plaisant exercice de conformisme nucléariste. Vous auriez remplacé Mme Batho par Mme Kosciusko-Morizet, ou toute autre personnalité de l’UMP qui sera ministre au prochain tour, le discours aurait été le même : “La solution de l’enfouissement des déchets nucléaires est la plus sûre.””
Voir l’article en entier