Parus dans les DNA du 9 janvier 2013 :
Un article faisant état de la nomination de 2 experts (deux ingénieurs des Ponts et Chaussées) pour actualiser les données concernant le GCO.
Et d’ajouter que la mission devra, « dresser dans un premier temps un constat objectivé des difficultés de déplacements rencontrées et, dans un deuxième temps, examiner les solutions envisagées ainsi que leurs pertinences par rapport aux objectifs rappelés précédemment ainsi qu’aux attentes qui s’expriment localement. Ces réflexions nécessiteront une actualisation des études de trafics disponibles, en veillant à distinguer les trafics de proximité et ceux en transit. Il conviendra enfin d’associer à la réflexion l’ensemble des acteurs locaux concernés ». Pour ce faire, deux ingénieurs des Ponts et chaussées ont été nommés : Jean Panhaleux et François Renvoisé.”
Lire l’article en entier
 
Deuxième article : “strasbourg Autoroute A35 et déplacements Des experts nommés”
Le conseil général de l’environnement et du développent durable est le fruit du rapprochement depuis 2008 du conseil général des Ponts et chaussées et du Service d’inspection générale de l’environnement. Les activités de cette structure consistent à produire des rapports, des expertises et des avis sur différents domaines (transports, logement, environnement, aménagement du territoire). Ce n’est pas ce qu’on appelle un organe de concertation même si dans le présent cas, il est annoncé que « l’ensemble des partenaires locaux sera consulté à cette occasion ». Mais les grands commis de l’État qui travaillent dans cet organe se sont déjà penchés sur la problématique strasbourgeoise. C’était en février 2003. Le conseil général des Ponts et chaussées, en partenariat avec l’Inspection générale des finances, avait produit un rapport d’audit sur les grands projets d’infrastructures de transports en France.
Lire l’article en entier