[Découverte de la semaine] : Vertigo des moulins (Vertigo moulinsiana)

[Découverte de la semaine] : Vertigo des moulins (Vertigo moulinsiana)

170719-Vertigo des moulins
Vertigo moulinsiana aime les zones humides calcaires. Il se trouve en hauteur sur des feuilles ou des tiges de plantes, principalement dans les bordures d’étangs, marais, lacs, berges des rivières, etc.
En déclin : les menaces peuvent être nombreuses allant d’une diminution des températures à la disparition de son habitat (drainage des zones humides, surpâturage, altération des conditions hydrologiques…). Vertigo des moulins est classé « en danger » sur liste rouge en Alsace. On en trouve dans la réserve naturelle d’Erstein, à Sessenheim et Munchhausen qui font partie du site Natura 2000 Rhin Ried Bruch de l’Andlau. Mais les données restent encore malheureusement insuffisantes pour faire des propositions d’actions pour sa conservation !

Vous reconnaîtrez le Vertigo des moulins a sa petite coquille (2 à 7 mm de haut) de couleur jaunâtre pâle, brun jaunâtre/rougeâtre en forme de coquillage. Celle-ci est très courte, brillante, dextre avec un sommet obus. Ses spires font 5 tours et le dernier représente 2/3 de la coquille.
[Découverte de la semaine] : Iris de Sibérie (Iris sibiric L.)

[Découverte de la semaine] : Iris de Sibérie (Iris sibiric L.)

 
L’iris de Sibérie également appelée Iris bleu des marais est une des fleurs emblématiques des rieds alsaciens menacées de disparition. Présent en Europe, en France métropolitaine et en Alsace, l’iris de Sibérie est « en danger » sur les listes rouges régionale, nationale et européenne. Il fait partie des espèces protégées sur l’ensemble du territoire et qui sont déterminantes de l’inventaire ZNIEFF (Zones Naturelles d’Intérêt écologique Faunistiques et Floristiques).

On le trouve en Alsace dans les prairies humides exposées à la lumière et de température ambiante. C’est une plante vivace reconnaissable avec sa taille allant de 50 cm à 1 mètre. L’iris de Sibérie est dépourvu de poils. Ses fleurs pédonculées et odorantes sont bleu à fond jaunâtre.
Profitez-en sa période de floraison se situe de main à juin !
Photo : David Hackel
L’image contient peut-être : plante, fleur, nature et plein air
[Communiqué] Lancement de l'AFB mais l'effritement de la biodiversité alsacienne continue

[Communiqué] Lancement de l'AFB mais l'effritement de la biodiversité alsacienne continue

A l’occasion du lancement de l’Agence française de la biodiversité (AFB), qui réunira prochainement l’ONEMA (Office national de l’eau et des milieux aquatiques), les Parcs nationaux, l’Atelier technique des espaces naturels (ATEN) et l’Agence des aires marines protégées, Alsace Nature souhaite à nouveau alerter l’opinion publique sur l’effritement de la biodiversité alsacienne, comme elle le fait depuis un demi-siècle. Les milieux continuent à se dégrader, des infrastructures souvent inutiles à sortir de terre… Alsace Nature et ses associations fédérées s’inquiètent du rôle que pourra jouer l’AFB dans ce contexte.”
Lettre à Ségolène Royal, Ministre de l’écologie  
 

LE RIED D’AVANT, ENCORE PRÉSERVÉ !

AUJOURD’HUI LE RIED, UN CHAMP DE MAÏS MONOTONE !

Ciné-débat 50 ans d'Alsace Nature – mercredi 18 février à Obernai

Ciné-débat 50 ans d'Alsace Nature – mercredi 18 février à Obernai

Mercredi 18 février 2015

Ciné-débat : 50 ans d’Alsace Nature

Avec le soutien de Nature et Vie
FILMS proposés :
– Un certain Regard (60′)
– Résistances (17′)
Suivi d’un échange avec Eric BRUNISSEN, François STEIMER et Arnaud SCHWARTZ
à 20 heures
ESPACE ATHIC – Cinéma ADALRIC
Pôle culturel rue Athic
67210 OBERNAI
Gersende ALIX – Tél 0388952303

Festival L'Avide Jardin, les 30, 31 août et 1er septembre 2013 à Muttersholtz.

Festival L'Avide Jardin, les 30, 31 août et 1er septembre 2013 à Muttersholtz.

3 jours d’effervescence, autours du conte, des arts de la rue, de la marionnette, du théâtre d’objet, du cirque, du “bien manger“, se clôturant chaque soir en fanfare et en concerts sous les étoiles résistantes et les guirlandes colorées de nos chapiteaux.
Un festival populaire, rassemblant les habitants du village, les jeunes et moins jeunes, les producteurs locaux, les entreprises et des artistes venant de France, de Belgique et d’Espagne autour d’un légendaire construit en commun: un collectif de conteurs, à l’imagination lustrée, aux oreilles cirées et au sourire repassé est parti à la rencontre des villageois pour recueillir bien des histoires…
L’édition 2013 s’appuiera sur l’assiette des habitants afin de créer et décliner tout un légendaire : nous seront rassemblés autours d’un imaginaire teinté de cuisine des paysages…
Voir la présentation du Festival et les tarifs.

L’Avide Jardin 2009 -retour en images- from BARDAF lénaïc eberlin on Vimeo.